Given

15/03/2012











Aujourd'hui « Given » est parti. Sans faire de bruit, sans se plaindre. Il n'aura partagé notre vie que dix mois. Juste le temps de prendre une place immense, d'offrir plus que ce qu'il avait, au-delà de ses forces sans doute. Juste le temps de nous devenir indispensable et de rendre la séparation si douloureuse. Ceux qui n'aiment pas les animaux ne comprendront pas bien sur, mais ceux qui n'aiment pas les animaux n'aiment rien ni personne. C'est un océan de tendresse, d'attention, de joie qui reflue. Ce soir, nos coeurs sont à marée basse. Un lien se rompt, une connivence se brise, plus de partage, plus ce regard vissé dans le notre. Je ne sais où vont les chiens quand ils meurent, je sais juste qu'ils partent avec une part de nous-mêmes. On les aime car ils sont un lien fort avec l'univers. Petit « Given » est parti sur la pointe des pattes, ce soir c'est vrai nous nous moquons du reste du monde, nous ne sommes que tristesse.