Systèmes généralités


Naissance de la cristallographie

C'est en 1781 que l'abbé René Just Haüy, laissant tomber un morceau de calcite, constata que celui ci se brisait en petits morceaux parfaitement parallépipédiques de forme rigoureusement identiques, les rhomboèdres. Il s'agissait en fait du phénomène de clivage.
Il étudia de manière scientifique ces propriétés et fit paraitre sept ans après un essai concernant sa théorie sur la structure des cristaux. Il était parvenu à la conclusion que la régularité des formes extérieures d'un cristal reflète exactement l'arrangement des éléments qui le constituent, ces éléments étant disposés en couches parallèles.

______________________________________________

Les formes géométriques

Le prisme: est un solide de forme géométrique simple possédant deux bases de même forme parallèles entre elles, et dont les faces latérales sont des parallélogrammes.
il est dit "droit" si les faces latérales sont perpendiculaires aux bases (elles sont alors des rectangles ou même des carrés), et "oblique" quant elles sont obliques sur les bases.

Le prisme cubique: C'est un prisme droit dont toutes les faces sont carrées.

Le prisme quadratique: C'est un prisme droit dont les bases sont carrées et les faces latérales rectangulaires.

Le prisme orthorhombique: C'est aussi un prisme droit mais dont les bases et les quatre faces latérales sont des rectangles.

Le prisme monoclinique: C'est un prisme oblique selon une direction, les deux faces latérales inclinées selon la direction sont des parallélogrammes.

Le prisme triclinique: C'est un prisme oblique selon deux directions, on peut le représenter comme un prisme monoclinique dont les faces seraient aussi des parallélogrammes.

Le prisme rhomboédrique:C'est un prisme qui possède six faces identiques (comme le cube) mais en forme de losange. C'est aussi un prisme monoclinique dont les bases seraient des losanges et dont les faces latérales seraient des losanges identiques, ou encore un prisme triclinique dont les bases et les faces seraient aussi des losanges identiques.

Le prisme hexagonal: Contrairement aux autres prismes dont les bases sont toutes constituées par des quadrilataires, il possède deux bases de forme hexagonales, ses faces latérales sont rectangulaires.

______________________________________________

Il n'existe en fait que ces sept types différents de prismes, susceptibles d'être empilés sans laisser de vide entre eux, donc remplissant exactement l'espace.
Si un cristal appartient à un système, cela signifie qu'il suffira d'empiler autant de prismes identiques qu'il le faut pour reconstituer son ensemble.



Polyèdres élémentaires

______________________________________________